Tchouen (2013)

Clarinette si bémol
Durée: 
3'30"

 

Tchouen

Pour clarinette sib

À Noélie GISCLOUX

2013

La symbolique du I Ching est à l’origine de Tchouen pour clarinette si bémol. Cet hexagramme représente la difficulté initiale, symbolisée ici par l’association de « Tchen » l’éveilleur et « K’an » l’insondable. Difficulté que l’on surmonte peu à peu, en persévérant par un entraînement rigoureux et constant.

Tchouen m’a été « commandée » par ma petite fille, Noélie, dédicataire de l’œuvre, à l’occasion de son examen de fin de premier cycle au Conservatoire de Lyon.

C’est avec un grand plaisir que j’ai écrit cette petite pièce en pensant à sa joie de vivre et son dynamisme et c’est avec beaucoup d’émotion que je lui offre ce petit cadeau.

Je remercie son professeur Didier Reymond pour ses précieux conseils, tant il est difficile d’écrire pour de jeunes élèves sans jouer soi-même de l’instrument pour lequel on écrit. Je souhaite à tous les clarinettistes, jeunes et moins jeunes, beaucoup de plaisir en étudiant cette œuvre.

François BOUSCH

Avril 2013