T’ong Jen (1999)

Pour piano et percussions
Durée: 
1’20

Création 23 mars 1999 dans le cadre de « Une semaine, un Festival », salle des Fêtes de la Mairie du 14° arrondissement à Paris, par Ancuza Aprodu, piano et Thierry Miroglio, percussions

T'ong Jen

La symbolique du Yi King est à l’origine de T’ong Jen pour vibraphone et piano.

Cette courte pièce oppose et réunit la nature vivifiante et changeante du feu qu’il faut entretenir, à celle, contemplative, du Ciel et de l’Espace cosmique, symbole d’éternité.

Elle est dédiée à Thierry Miroglio et Ancuza Aprodu.

François BOUSCH (Février 1999)