Ison (2014)

Pour musiciens amateurs et clarinette basse (ou instrument grave)
Durée: 
20'

Commande de Musique Nouvelle en Pays Ligérien

Création le 15 janvier 2015 à la salle des Fêtes de Mont-près-Chambord, dans le cadre de la résidence du compositeur au Collège Hubert FILLAY de Bracieux, par les élèves des classes de 3° et Alain SÈVE à la clarinette basse sous la direction du compositeur.

 

Lorsque Musique nouvelle en Pays Ligérien m’a sollicité pour créer une œuvre pour les élèves des classes de 3° du Collège Hubert FILLAY, j’ai été très honoré… et perplexe ! Ce challenge était aussi passionnant que risqué !

J’ai eu ainsi le privilège de travailler avec les élèves de quatre classes de 3° et leur professeur d’éducation musicale Jack PRÉVOST pour élaborer en quelques semaines cette fresque sonore d’une vingtaine de minutes.

Avec les élèves, nous avons, dans un premier temps, évoqué le thème choisi : « la grande guerre ». Nous avons écouté des chansons, lu des textes, et essayé de nous projeter dans l’esprit des citoyens de l’époque face à cette terrible épreuve.

J’ai structuré la pièce en quatre phases, une pour chaque classe :

  • la période de l’avant-guerre : l’insouciance et la joie ; la mobilisation soudaine et le départ vers l’inconnu la fleur au fusil,
  • la guerre de mouvement et les premiers affrontements avec leurs conséquences terrifiantes : peur, grondements, attaques éclairs, morts
  • la guerre des tranchées : bloqué sur place avec des moments d’attaque fulgurante et de terreur, de révolte, et quelques moments incertains de court répit.
  • la guerre est finie : l’armistice avec la liesse populaire mais également l’amertume et la désolation devant le constat de ces terribles ravages. Joie mêlée de tristesse.

A l’aide d’improvisations, nous avons expérimenté de nombreuses actions sonores : écoute attentive du silence, écoute réciproque, son dans ses multiples composantes : intensité, timbre et couleur, hauteur, durée et rythme, densité et espace ; souffle, sons buccaux, sons bouche fermée, psalmodie, phonèmes - avec la diversité des attaques et des couleurs - vocalises du dessin de l’initiale de son prénom, accords, harangue…

Nous avons ajouté parfois quelques instruments acoustiques : clarinette, guitares et percussions.

J’ai sollicité le merveilleux talent d’improvisateur d’Alain SÈVE à la clarinette basse, enfin j’ai fixé le résultat dans cette œuvre nommée « Ison ».

Ce titre évoque à la fois une Comète du même nom dont nous devrions avoir ce soir quelques poussières en retombées cosmiques ! Ainsi que  le terme musical byzantin de la note référence sur laquelle s’établit le mode. L’élan vers le soleil, la désintégration et ses retombées de poussières, en opposition avec la stabilité sur laquelle se construit le mode musical.

J’ai eu un grand plaisir à partager cette aventure avec tous les élèves et leur professeur Jack PRÉVOST, et avec Alain SÈVE, je les remercie chaleureusement pour leur investissement et leur talent, ainsi que tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette magnifique création, parents d’élèves, administration du Collège et Institutions.

 

François BOUSCH

 

Interprète: 
80 collégiens soutenus par leur professeur Jack PRÉVOST, et Alain SÈVE, clarinette basse, sous la direction de François BOUSCH