Orchestre avec ou sans soliste avec ou sans dispositif électronique et/ou sons fixés

Météores (2005)

Pour orchestre d’Harmonie
Durée: 
21’

Bourse de la SACEM

Commande de l’Etat pour l’Orchestre de la Police Nationale

Arc en Ciel (1995)

Pour alto solo et orchestre de chambre : 2222, 2220, 2 percussions 1 timbale, 1 harpe, 1 piano, cordes 5.4.3.2.2
Durée: 
23’

Création le 13 décembre 1997, Salle Olivier Messiaen, Radio France, par Gérard Caussé, alto solo et l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Jacques Mercier.

Commande de Radio France
Editeurs: 
Editions Billaudot
Sélection / Prix: 
Pièce sélectionnée par la section française de la Société Internationale pour la Musique Contemporaine pour l’envoi aux World Music Days 2003 à Ljublijana en Slovénie.

Ecrin d’Eternité (1986)

Pour orchestre par 3 : 3333, 4321, 3 percussions, timbales, harpe, DX7, cordes 14, 12, 10, 8, 6
Durée: 
15’

Création le 7 octobre 1986 dans le cadre du Festival Angers Musiques du XX° siècle, au Théâtre d’Angers, par l’Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire sous la direction de Richard Bernass.

Écrin d’éternité

Cette œuvre est dédiée à tous ceux qui, au péril de leur vie, participent à la conquête de l’aventure humaine et plus particulièrement à l’équipage de Challenger, victime du drame que l’on sait.

Les Médias ont profondément transformé notre perception du Monde.

Les événements sont, d’une part, banalisés par la répétition des images, souvent d’une violence insupportable mais « aseptisés » par le filtre confortable de l’écran télévisuel, d’autre part, amplifiés dans leur expression multiforme, souvent morbide (reportage de catastrophes), d’un événement unique.

Le propos esthétique et formel de cette œuvre, son approche de l’événement musical tantôt imprévisible, tantôt imminent (répétitions multiples d’un événement identique perçu à chaque fois de façon différente) s’appuie sur ces réflexions, perception nouvelle d’un temps bousculé.

François BOUSCH

 

Commande du Festival Angers Musiques du XX° siècle

Espaces Fluides (1979)

Pour orchestre : 4444, 4422, percussions, cordes 10, 10, 10, 10, 5
Durée: 
22’

Création le 20 novembre 1978, dans le cadre du Festival de Lille, au Théâtre Sébastopol, par l’orchestre Philharmonique de Lille sous la direction de Jean-Claude Casadessus.

 

« Espaces fluides » est une commande de l’Orchestre Philharmonique de Lille et de son chef, Jean-Claude Casadesus, pour le Festival de Lille.

Cette pièce a été suggérée par le mouvement perpétuel des vagues sur la plage, en apparence toujours semblable et cependant jamais identique, Arsis et Thésis de l’onde qui se renouvelle sans cesse, la même matière prenant un aspect chaque fois différent.

L’orchestre est disposé en « stéréophonie » : 5 groupes de cordes devant, formant un arc de cercle, 2 groupes de bois et de cuivres de part et d’autre, 3 de percussions au fond (gauche, centre, droit).

Cette disposition permet de jouer avec l’espace ; le son se déplace d’un groupe à l’autre, lentement ou rapidement, tourbillonnant quelquefois et mettant en évidence des « contrepoints d’espaces », où les cordes se font l’écho des bois, eux-mêmes écho des cuivres.

L’auteur n’a pas essayé de décrire la mer, mais plutôt de faire une musique qui se régénère sans cesse et respire, afin d’être baigné dans les sons, d’être dans la musique.

François BOUSCH

 

 

Commande de l’Etat et du Festival de Lille

Souffle de Vie-Lumière (1976)

Pour orchestre par 4 : 442cl,2clb,2,2cfg, 4422, 3 percussions, 2 harpes sonorisées, cordes 10, 10, 10, 10, 5
Durée: 
13’

Création le 17 juillet 1976, à l’Auditorio del Foro Italico à Rome, Studio de la RAI, par l’orchestre symphonique de la RAI sous la direction de Charles Brück.

Aum (1975)

Pour Ondes Martenot et orchestre : 2222, 2 saxophones alto, 2222, 2 harpes, 2 percussions, cordes 30, 0, 10, 10, 5
Durée: 
21’

Création le 12 juillet 1975, à l’Auditorio del Foro Italico à Rome, Studio de la RAI, par Jeanne Loriod, Ondes Martenot et l’orchestre symphonique de la RAI sous la direction de Charles Brück.

Yogananda (1972)

Pour orchestre par 2 et colorature : 2222, 2231, percussions, harpe, cordes 10, 8, 6, 4, 3, colorature solo
Durée: 
17’

Création le 13 décembre 1972, salle Gaveau, par Claude Giroux, colorature, l’orchestre du CNSM de Paris sous la direction de Jacques Mercier

Syndiquer le contenu