Biographie

François BouschFrançois BOUSCH, né le 24 Juillet 1946 à Paris XIV, suit ses études musicales à la Schola Cantorum (Histoire de la Musique ), et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Ecriture, Analyse, Ondes Martenot, Direction d’orchestre, Composition musicale) avec notamment Michel Guiomar, Charles Bruck, Jeanne Loriod, Jean-Pierre Guézec, Betsy Jolas, Claude Ballif et Olivier Messiaen. Dans le cadre de ses études, il rencontre Luciano Berio et Karlhein Stockhausen.

En 1972, il reçoit le Prix Roger Ducasse.

En 1974, nommé Pensionnaire de l'Académie de France à Rome (Grand Prix de Rome) pour 2 ans, il séjourne à la Villa Médicis. Il rencontre des artistes de tous pays, Michiko Hirayama, James Dashow, Luca Pfaff… et noue une relation fructueuse avec le compositeur italien Giacinto Scelsi. Son oeuvre pour grand orchestre « Souffle de Vie-Lumière » est remarquée par la Radio italienne.

Dès 1974, il participe activement à l’aventure de l’ensemble Itinéraire avec Tristan Murail, Roger Tessier, Pierre-Yves Artaud… et à son Comité de programmation (1978-1981).

En 1977, Tristan Murail l’invite à rejoindre l’Ensemble d’Instruments Electroniques de l’Itinéraire. Il donne de nombreux concerts, réalise de nombreuses créations d’oeuvres et participe à de nombreux enregistrements (guitare électrique et claviers électroniques) avec cet
ensemble, l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble 2E2M, l’Ensemble Ars Nova, et les orchestres de Radio France, de Sicile

En 1980, il est stagiaire à l’IRCAM avec Tristan Murail, Gérard Grisey, Pascal Dusapin, Hugues Dufourt, Michaël Lévinas et Roger Tessier.

En 1981, la Sacem lui attribue le Prix Georges Enesco.

En 1982, la Direction de la Musique du Ministère de la Culture lui confie la mission de mettre en place l’Ensemble Instrumental de Basse-Normandie, en tant que directeur artistique et musical.

En 1988 il suit un stage au GRM (Groupe de Recherches Musicales de l’Institut National de l’Audiovisuel) sous la conduite de Daniel Teruggi, en compagnie de Philippe Leroux.

En 1990 il est élevé au rang de Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministre de la Culture. La même année, il fonde l’ensemble Sine Qua Non dont il est directeur artistique, puis président d’honneur.

De 1992 à 1996 il est nommé Vice-Président de la Commission Musique Symphonique de la SACEM.

De 1996 à 2001, il est président de la section française de la Société Internationale pour la Musique Contemporaine, association internationale fondée en 1922 à Salzbourg, regroupant des noms prestigieux comme Ravel, Bartok, Webern, Hindemith, Kodaly, Berg, Roussel, Schoenberg, Koechlin, Milhaud, Poulenc, Dutilleux… elle regroupe aujourd’hui 50 Pays à travers le Monde dont la France. Son siège se trouve à l’UNESCO, à Paris.

Compositeur, François Bousch a reçu des commandes principalement de l’Etat, de l’Opéra de Paris, de Radio France, de l’Institut National de l’Audiovisuel, de l’Itinéraire, d’Ars Nova…
Ses oeuvres utilisent aussi bien les moyens classiques que les nouvelles technologies : oeuvres pour orchestre avec ou sans solistes dont Souffle de Vie-Lumière, Ecrin d’Eternité et Arc en Ciel ; pour ensemble instrumental ou musique de chambre dont Talea Tempore, Mémoires Tissées, Dragon ; pour solistes dont Fission d’Echo, Lueurs Vives Eclipses, Sirènes ; avec dispositif électroacoustique ou sons fixés dont Spirales Insolites, Pluie-Lumières….

Elles ont été jouées dans de nombreux festivals, tant en France qu'à l'étranger et radiodiffusées dans de nombreux pays.

François Bousch a été en résidence au Festival Angers Musique du XX° siècle (1989) et au Cefedem-Sud (1998-99).
Parallèlement à son activité de compositeur et d’interprète, François Bousch mène celle de pédagogue. En 1976 il obtient Le Certificat d’aptitude de professeur d’analyse et en 1977 celui de directeur. De 1977 à 1999 il créé et développe, à la demande des Collectivités, une école de musique qui deviendra intercommunale en 1979, agréée en 1982, nationale en 1984. L’architecture du bâtiment (1986) due à Pierre Riboulet est particulièrement représentative de l’esprit de pédagogie inventive de cette Ecole Nationale de Musique et de Danse de l’agglomération nouvelle d’Evry.

Il participe à de nombreux travaux, commissions, Conseils d’Administration et la Direction de la Musique du Ministère de la Culture le charge d’Inspection pour l’agrément de plusieurs Ecoles de Musique.

François Bousch est aussi professeur d’Analyse (1992-1995), d’Ecriture (1992-1999), d’Electroacoustique et d’informatique musicale (1988-1999), de Composition musicale et d’orchestration (1988-2000), chargé de cours en DEUG Musicologie à la Faculté Evry Val d’Essonne : « Evolution et théorie du langage » (Cours Magistral), Pratique créative (Travaux dirigés).

Directeur du CEFEDEM de Lorraine (2000-2011),

Dorénavant il se consacre prioritairement à la composition.